Communiqué de presse

UNE ENTREPRISE DE NETTOYAGE ET SON DIRECTEUR PLAIDENT COUPABLES DANS UNE AFFAIRE DE VOL DE SALAIRE

Melinda Katz, procureur du Queens, et Roberta Reardon, commissaire au travail de l’État de New York, ont annoncé que l’entreprise de nettoyage MPStar Pros et son directeur général ont plaidé coupables d’accusations de vol de salaires à leurs employés. L’entreprise a passé une annonce pour recruter des nettoyeurs d’appartements, les a embauchés, leur a permis de faire le ménage, puis n’a pas payé leur travail, retenant ainsi plus de 54 000 dollars auprès des employés entre 2020 et 2022. Dans le cadre de cet accord, l’entreprise devra dédommager intégralement les 23 victimes.

Le procureur Katz a déclaré : “Au plus fort de la pandémie, ces travailleurs ont risqué leur vie pour faire vivre leur famille : “Au plus fort de la pandémie, ces travailleurs ont risqué leur vie pour subvenir aux besoins de leur famille, avant d’être victimes d’une escroquerie sans scrupules. J’ai créé un bureau de protection des travailleurs pour punir ce type d’exploitation éhontée. Un travail honnête mérite un salaire honnête et c’est ce que nous avons fait en sorte que ces travailleurs obtiennent”.

Roberta Reardon, commissaire du ministère du travail de l’État de New York, a déclaré : “Tout employeur qui vole ses travailleurs sera poursuivi avec toute la rigueur de la loi dans l’État de New York. Je remercie le procureur du comté de Queens, Melinda Katz, et son bureau de s’être associés au ministère du travail dans notre lutte permanente contre le vol de salaire et d’avoir veillé à ce que les victimes obtiennent justice”.

Le directeur général de MPStar Pros, Christian Perez, 37 ans, de Queens Blvd. à Forest Hills, a plaidé coupable de trouble à l’ordre public devant le juge Jerry Iannece de la Cour suprême intérimaire du Queens et a été condamné à une libération conditionnelle. Son entreprise de nettoyage, MPStar Pros, a plaidé coupable d’un délit de fraude et, dans le cadre de ce plaidoyer, doit dédommager intégralement les travailleurs, en leur versant plus de 54 000 dollars de salaires impayés.

En outre, MPStar Pros est tenu de verser 10 000 dollars qui seront conservés par le bureau du procureur du district du Queens au cas où d’autres victimes de la fraude seraient identifiées.

Selon les accusations, MPStar Pros a fait de la publicité via Facebook, Craigslist et d’autres sites de médias sociaux pour recruter des personnes chargées de nettoyer des appartements résidentiels pour divers clients, y compris des opérateurs de location d’appartements à court terme. De nombreuses victimes ont été invitées à travailler au plus fort de la pandémie de COVID, au péril de leur vie, pour subvenir aux besoins de leur famille. Après que les travailleurs ont terminé leur travail, MPStar Pros ne leur a pas versé leur salaire.

Le procureur remercie le ministère du travail de l’État de New York, la police de l’État de New York et le bureau des détectives du procureur du comté de Queens pour leur travail dans le cadre de cette enquête.

L’assistante du procureur Christina Hanophy, chef adjoint du bureau du procureur chargé du logement et de la protection des travailleurs, a enquêté et poursuivi l’affaire sous la supervision de l’assistant du procureur William Jorgenson, chef du bureau, et avec l’aide de la comptable d’investigation Faye Johnson de l’unité de comptabilité financière du procureur, sous la supervision générale de l’assistant exécutif du procureur chargé des enquêtes, Gerard Brave.